Le Strato - Courchevel


Photographe

  • Format : 265 x 340 mm
  • 160 pages
  • Façonnage: reliure bodonienne
  • EAN/ISBN : 9782723497213

Prix : 49.50 €   Acheter


2 étoiles Michelin consacrent la cuisine de Sylvestre Wahid au Strato à Courchevel. Le palace des neiges avec son restaurant de prestige sont le rêve réalisé d’une jeune dame de 84 ans au dynamisme irrésistible : Jeannine Boix-Vives.

Familière, avec son époux Laurent, de l’Oustau de Baumanière aux Baux-de-Provence, Jeannine Boix-Vives a convaincu le maître des lieux, Jean André Charial, de venir officier chaque hiver à la montagne, avec son chef de cuisine et toute sa brigade.

L’excellence spectaculaire des recettes de Sylvestre Wahid avait tout pour plaire à la clientèle internationale exigeante de Courchevel, alléchée par les nombreuses tables étoilées de la station la plus fastueuse du monde.

« Ici, les produits sont surchoix. Je ne me refuse rien, et mon plaisir est d’exalter ces saveurs au maximum », explique le jeune chef. Le ton est donné : le luxe et l’esprit palace se retrouvent aussi bien dans l’assiette que dans les tableaux anciens, les lustres en verre de Murano ou le comptoir d’accueil en blocs d’albâtre d’Italie.

Les recettes du Strato sont à nulle autre pareilles, fruits de la créativité innée de Sylvestre Wahid, que le faste de l’hôtel et de Courchevel encourage à se débrider.

Le client du Strato sera néanmoins très vite envahi par un sentiment de bien-être décontracté. Ce sont l’élégance et la beauté du geste du skieur qui ont inspiré l’état d’esprit de l’hôtel et son architecture. Partout, de grandes photos de skieurs imprimées en noir et blanc sur de la toile rétro-éclairée, sont associées aux matériaux nobles et chaleureux. Strato ? Souvenez-vous : le nom d’un ski légendaire de la marque Rossignol. Une entreprise française portée au rang de leader mondial par son propriétaire d’alors : Laurent Boix-Vives. C’est à Courchevel que Laurent et Jeannine Boix-Vives avaient débuté leur vie commune, modestement, avec une épicerie. C ’est à Courchevel que Jeannine Bois-Vives est revenu assouvir son rêve, à un âge où d’autres se reposent plutôt sur leurs lauriers. Un appétit de vivre et de créer qui se retrouve à la table du Strato !


Dans la même collection

Poster un commentaire

Vous voulez poster un commentaire ? Inscrivez vous vite au site Glénat ! Si vous êtes déjà inscrit, veuillez-vous connecter ici !